Sélectionner une page

La rupture entre le gouvernement et les collectivités marque la préparation budgétaire 2018. Il est paradoxal de constater que l’Etat impose toujours plus de règlementation et de transferts de compétences (transports scolaires et développement économique) vers les Régions, en lui amputant simultanément leurs financements.

Face aux contraintes renforcées d’un Etat impécunieux, les Centristes de la majorité régionale proposent d’élaborer un Budget 2018 de Confiance et de Croissance. Face aux dérapages financiers de l’héritage socialiste, il est indispensable de restaurer notre crédibilité financière pour concentrer les moyens d’actions régionaux autour de 3 priorités : l’emploi, l’équilibre territorial et l’efficacité de gestion.

Chaque euro dépensé doit être un euro utile pour consolider notre épargne et ainsi assurer un niveau d’investissement suffisant pour préparer l’avenir et activer la croissance et la confiance.